_________________________________________________________________________________________________________________


              
 
     

             Une visite déterminante...
         







 
    TARBES

    

      Par une belle journée de Février 1894

      il rend visite à son frère artilleur dans

      l'infanterie à Tarbes. Sa promenade à

      travers les rues le conduit sur le pont

      de l'Adour, le ciel est d'un bleu azur

      la rivière limpide laisse voir ses galets

      le rideau des peupliers dénudés

      en premier plan, le contrefort des

      collines bleutées, la chaîne des Pyrénées

      s'offre à lui dans le spectacle grandiose

      des sommets enneigés, brillant au

      soleil  d'hiver.

      Mon grand-père est médusé devant 

      tant de beauté, " le coup de foudre "

      et rien ne pourra le détourner de cette

      emprise. Sa vie est orientée désormais vers

      la montagne, il n'aura de cesse d'en

      explorer toutes les facettes.














                 
                  le pont de l'Adour









  
    la chaîne des Pyrénées












                                                                                         page suivante
_________________________________________________________________________________________________________________